1 – La fourrure

Afin d’entretenir la fourrure de votre lapin, il convient de retirer le poil mort à l’aide d’une étrille souple. Avec ce brossage régulier vous retirez tous les poils morts, ce qui évitera que votre lapin les avale, ou de les retrouver sur vos meubles ou vos tapis. Ce brossage est très important pour les variétés à poils longs, dit aussi « angora« . Pour les variétés à poils courts ce brossage est surtout indispensable pendant les période de mue, à savoir en automne et au printemps.

Ces brossages réguliers vous permettrons d’avoir une fourrure en bonne condition, de stimuler la peau de votre lapin ce qui facilitera d’autant la repousse du poil.
En outre, il vous permet aussi de regarder attentivement votre lapin et ainsi détecter le moindre problème.

2 – Toilettage de la robe : le bain

lapin-216311

 

Je ne suis pas partisan au fait que l’on baigne un lapin, le bain est pour lui un moment de stress intense et représente un risque non négligeable pour qu’il s’enrhume. Le bain doit se faire si vraiment aucune autre solution n’est possible et doit être fait exceptionnellement.
Il convient mieux d’utiliser des shampoings sec, des lotions lavante sans rinçage comme le produit Aisance d’Anju. Vous appliquez ce produit sur la fourrure de votre lapin, en massant bien tout son corps, vous laissez poser pendant 15 minutes, et ensuite vous pratiquez un brossage énergique. La fourrure retrouve une brillance naturelle et elle laisse un parfum très agréable sur votre lapin.

 

3 – Les ongles

 

Les ongles des lapins poussent continuellement, dans la nature ils s’usent naturellement en creusant la terre. En captivité il faut contrôler régulièrement les ongles de nos lapins et éventuellement les couper si ceux ci sont trop long. Il faut vraiment faire attention, si les ongles sont trop longs votre lapin peut se blesser en s’accrochant aux barreaux de la cage, sur un tapis ou autre. Pour éviter tout cela il convient de les raccourcir une fois par trimestre à l’aide d’un coupe ongle à guillotine. Il faut couper juste à la courbure et pas plus haut afin d’éviter de sectionner la veine qui s’y trouve.

4 – La zone génitale

La lapin est une espèce très propre, et en principe il n’est nullement nécessaire de nettoyer cette zone. Par contre il arrive de temps en temps que du cérumen brunâtre s’accumule dans les poches des glandes génitales. Vous coincez votre lapin entre vos genoux, en le mettant sur le dos et à l’aide d’une compresse imbibée d’eau tiède vous pouvez nettoyer cette zone en évitant d’appuyer trop fort.

5 – Les oreilles

Vous devez contrôler régulièrement les oreilles de vos lapins. Elles peuvent être le siège de nombreux désordre. Même en l’absence de parasites, du cérumen peut s’accumuler dans les oreilles. Pour le retirer il suffit d’utilisé un produit pour conduit auditif pour chien ou pour chat, qui va dissoudre ce cérumen, et à l’aide d’une compresse (que vous roulerez en « boudin ») vous pourrez nettoyer convenablement le conduit auditif de votre lapin. Il ne faut pas utiliser de coton tige qui pourrait abîmer le tympan de votre lapin.